Mexique

Implantée au XVIème siècle au Mexique par les conquistadors, c’est à partir du Mexique que la vigne s’est répandue en Amérique. Les premières vignes monastiques furent cultivées dans le centre du pays, à Parras, Dolores, Celaya, San Luis de la Paz et Sierra de Tetela.

Aujourd’hui, les 26000 hectares de vignes se divisent en 5 régions dont la plus importante est la Basse-Californie. A la pointe de la technologie comme leurs voisins des Etats-Unis, les vignerons produisent ici les plus gros volumes de vins fins.

Cependant, près de 80% des vins sont destinés aux distilleries d’eaux-de-vie ou à l’élaboration de vermouth. Le Mexique a d’ailleurs adopté le principe de protection des appellations d’origine pour la tequila et le mezcal. Cependant, le vin n’est pas soumis à un système comparable. On distingue tout de même 3 désignations : les vins de cépages (varietales) qui contiennent 100% d’une unique variété, les vins d’assemblage (combinados) et les vins d’origine (vinos de origen) dont le raisin provient d’une même région.

Mexique_plus_professionel

Les producteurs

 

Les pays

Les producteurs

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow