Etats-Unis

Aux Etats-Unis 90% du vin produit vient du Californie avec une production de 22.3 millions d'hectolitres. La première exploitation viticole de Californie est fondée en 1769 par le missionnaire franciscain Junípero Serra, près de San Diego.
 
En 1836, George Yount devient le premier colon blanc à s'installer dans la vallée de Napa après s'être vu accorder 4.780 hectares de la part des autorités mexicaines. Il y plante les premières vignes deux ans plus tard. La ruée vers l'or de 1849 voit la population de la région exploser rapidement, et le vin devient une denrée recherchée. Au milieu du XIXe siècle, la viticulture prend son essor dans la Californie du Nord, et certains des pionniers sont des émigrés européens. L'Anglais John Patchett fait construire le premier véritable domaine de la vallée de Napa en 1859, et les Allemands Charles Krug et les frères Beringer y fondent leurs exploitations. Le marchand d'origine finlandaise Gustave Niebaum s'y installe également, sur une parcelle de terrain qui deviendra plus tard le domaine Inglenook, à Oakville. En 1880, la vallée compte 49 domaines. Six ans plus tard, elle en compte 175. À la fin des années 1880, le retour progressif des vignobles européens, sauvés du Phylloxéra par la greffe de leurs cépages sur des pieds de vignes américains, entraîne une baisse de la demande pour les vins  californiens, malgré la qualité grandissante de la production, reconnue notamment lors de l'Exposition universelle de Paris de 1889. L'avènement de la Prohibition porte un nouveau coup rude au secteur vinicole américain. La plupart des viticulteurs arrachent leurs pieds de vignes et plantent à la place des arbres fruitiers : pommes, prunes, poires et noix remplacent progressivement la viticulture. Quelques vignes sont conservées, destinées - du moins officiellement - à la production de vin dédié à la consommation familiale, restant autorisée par la loi.  Beaulieu Vineyard, dans la vallée de Napa, prospère en obtenant une dérogation lui permettant de produire du vin de messe. D'autres exploitations, comme celle de la famille Mondavi, survivent en produisant des kits destinés au public pour la production domestique de vin de table, restée légale. Les cépages sont principalement français (Cabernet Sauvignon, Merlot, Syrah, Chardonnay, Sauvignon etc). Un seul cépage a longtemps revendiqué la qualité de cépage autochtone, le Zinfandel. En fait ce cépage connu sous le nom de Primitivo fut apporté sur la côte californienne par les immigrants du sud de l'Italie. Il est finalement originaire de Croatie et est un clone de crljenak kǎstelanski dont la variante la plus connue s'appelle le Plavac Mali.
 
Plus_professionel

Les producteurs

Occidental
 

Les pays

Les producteurs

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow