« Découvrir des vins d’ailleurs, ce n’est pas renier sa culture, c’est entretenir sa passion  »

Lettre d'informations - Juin 2017

Les nouvelles du monde viticole et de nos producteurs

 

Venez nous rencontrer à Vinexpo !

Le salon Vinexpo est le lieu de rencontre idéal pour tous les professionnels du vin. Cette année encore, de nombreux domaines que nous proposons seront présents (Angelo Gaja, Atamisque, Niepoort, CarinaE, Quinta de la Rosa, Riglos, Simsic, Tenuta Buon Tempo, Gimenez Mendez, Cono Sur, Rutini...).

Pour notre part, nous serons heureux de vous accueillir sur le stand de notre producteur mexicain L.A. Cetto (Hall 1 - E268). Nous pourrons vous faire déguster quelques vins de notre gamme et aller rencontrer les viticulteurs que vous souhaitez.

Afin de vous recevoir dans les meilleures conditions possibles, nous vous remercions par avance de prendre rendez-vous avec nous dès à présent Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Les tendances du marché en 2020...

Est-ce que le vin bleu sera sur toutes les tables en 2020 ? L'étude de l'IWSR pour Vinexpo ne le précise pas ! Cependant, quelques surprises sont annoncées. La Chine va doper la croissance de consommation. L’Europe reste le marché le plus important en représentant 60 % de la consommation mondiale.  

D’ici 2020, le Portugal devrait dépasser la France en volume de consommation. Cette progression s’explique notamment par le développement du tourisme dans le pays. Par ailleurs, la consommation française est prévue en recul de 7,5 % pour atterrir à 43,63 l/an/habitant. La plus importante croissance de consommation sera en Inde. Certes le pays part de très bas (1,81 million de caisses consommées en 2016) mais il devrait progresser de 49,7 % à l'horizon 2020. Parmi les hausses importantes, on peut également citer la Chine bien sûr mais aussi le Mexique. Si c’est en Chine que l’on verra la plus forte croissance des importations en 2020, il est intéressant de remarquer que trois pays africains font également partie du top 10 : la Côte d’Ivoire, la Namibie et le Nigéria.

 

Un avant goût du millésime 2016 chez Alvaro Palacios !

Sarah Jane Evans du magazine Decanter a dégusté en primeur les vins d'Alvaro Palacios. Voici ses commentaires :

"2016 était une année exceptionnelle dans le Priorat. Seulement 35 litres de pluie sont tombées entre juin et septembre. Cela a donné des vins merveilleusement aromatiques avec une fraîcheur vive. Il y a eu aussi des périodes de sécheresse en Rioja, mais la Grenache s'est adaptée et a donné des vins charmants et aromatiques. Dans le Bierzo en revanche, la pluie n'a pas manqué pour proposer un millésime élégant et raffiné".

Vins du Priorat : L'Ermita : 97/100 - Finca Dofi : 94/100 - Gratallops : 93/100

Vins du Bierzo : La Faraona : 96/100 - Las Lamas : 94/100 - Moncerbal : 91/100 - Villa de Corullon : 91/100

Rencontre avec... Alvaro Espinoza du domaine Antiyal au Chili

Alvaro Espinoza et sa femme Marina ont fondé Antiyal en 1996, dans la vallée de Maipo au Chili. Antiyal, qui signifie ‘‘Les fils du Soleil’’ en Mapuche (peuple aborigène chilien), n’était à l’origine qu’un vignoble d’à peine 3 hectares. En 1998, le domaine produisait 3 000 bouteilles. Aujourd’hui, il s’est un peu agrandi et produit 3 vins : 7 000 bouteilles d’Antiyal, 12 000 bouteilles de Kuyen et 2 000 bouteilles d'Escorial. Alvaro, en plus d'être consultant pour de nombreux domaines chiliens, est le pionnier de la viticulture en biodynamie d'Amérique du Sud. Chez lui, le travail est artisanal à toutes les étapes du processus d’élaboration des vins. Nous l'avons rencontré pour en savoir plus sur ses méthodes de travail. 

Alvaro, vous êtes l’un des pionniers à avoir fait de la viticulture en biodynamie en Amérique du Sud, quelles convictions vous ont incité à utiliser cette méthode ?

J’ai appris à travailler les techniques d’élevage organiques chez Fetzer de 1994 à 1998. Nous faisions pousser des légumes et le goût était bien meilleur qu’en agriculture conventionnelle. J’ai donc pensé que cela serait applicable au vin. D’où ce choix raisonnable, plutôt que d’utiliser des pesticides.  

En 1998, nous sommes passés en biodynamie et pour moi l’idée d’avoir un système de production local où nous respections l’individualité de notre territoire avait du sens en terme de qualité et d’expression du terroir. Le fait de produire de la nourriture et pour nous des vins, avec un minimum d’impact sur l’éco-système, est un gage de qualité et de reconnaissance.

Quelles techniques utilisez vous chez Antiyal pour y parvenir ?

A Antiyal, nous organisons le domaine comme un éco-système à part entière. Nous développons la biodiversité dans les vignes, nous avons des prairies pour nourrir les animaux, et nous utilisons leur fumier pour faire notre propre compost afin de garder la fertilité du vignoble. Les préparations biodynamiques que nous réalisons augmentent la qualité et la vitalité du terroir. Tout cela en fonction du calendrier lunaire pour être le plus efficace.

Aujourd’hui, une majorité des vins ne sont produits qu’avec un seul cépage. Hors, votre cuvée Kuyen est un assemblage de Syrah, Cabernet-Sauvignon, Carmenere et Petit Verdot. Qu’essayez vous de démontrer avec ce vin ?

J’aime assembler mes vins parce que l’on peut avoir une meilleure expression du terroir. Le vin est plus en relation avec son origine qu’avec un cépage. On peut avoir une dimension différente en complexité.

Vous travaillez également avec Mario Toso sur le projet Luna Austral en Argentine. Pouvez vous nous présentez la cuvée Sintonia ?

Le vignoble se trouve à 900 mètres d’altitude sur la Cordillère des Andes dans la région de la Consulta dans la vallée de Uco. Il est certifié en agriculture biodynamique depuis le début du projet en 2008.Sintonia est un assemblage de Merlot, Cabernet-Franc et de Malbec. Ce vin est né grâce au propriétaire de Luna Austral, Roberto, qui adore les vins de Saint Emilion. D’où l’idée de faire un vin avec le même assemblage et une touche de Malbec.

Pour en savoir plus sur les vins d'Antiyal, cliquez ici

Une région, un vin : le Valpolicella de Buglioni

C'est à mi-chemin entre Milan et Venise, autour de Verone, que se trouve la région de production de Valpolicella. C'est aussi ici, que l'on produit le célèbre Amarone. Les vins sont issus d'assemblage de cépages locaux tels que la Corvina, le Corvinone, le Rondinella et le Croatina.

Tout a commencé en 1993 lorsqu'Alfredo Buglioni et sa femme achetèrent 3 hectares de vignes, seulement deux mois avant les vendanges, sans avoir la moindre idée de la façon de vendanger et de savoir où mettre ce fruit si précieux !

Durant les premières années, les vendange sont devenues un évènement majeur avec leurs amis. C'est alors qu'est né leur rêve de devenir de véritable producteurs. Ce fut seulement en 2000, qu'ils ont déniché un jeune oenologue qui allait les accompagner dans cette nouvelle aventure. Aujourd'hui, c'est Mariano, le fils d'Alfredo qui dirige les 46 hectares de vignes. Il s'agît d'une des propriétés les plus qualitatives de l'appellation.

La cuvée L'Imperfetto, Valpolicella Superiore Classico DOC, provient de vignes âgées de 25 ans en moyenne et sont vendangées manuellement fin septembre. Les vins sont ensuite élevés 6 à 8 mois en fûts de chêne de 750 litres. Ce vin possède des arômes élégants de fruits rouges, de cerises noires avec des touches épicées et vanillées. Il sera idéal sur un Osso-Buco alla Milanese !

En plus de cette cuvée, nous vous proposons de découvrir également les cuvées 'Il Valpo - Valpolicella Classico', 'Il Lussioroso - Amarone della Valpolicella' et 'Il Narcisista - Recioto della Valpolicella'.

Tous les mois, un coup de coeur de notre gamme !

Birichino 'Lilo Vineyard' Pinot Noir 2013 dégusté par Mickaël Ravier, restaurateur & caviste à Nantes. 

Les Bouteilles, l'établissement de Mickaël, fait la part belle aux vins de France et d'ailleurs. Avec plus de 700 références, le guide Michelin 2017 qualifie le lieu comme étant "un endroit épatant avec une mémorable carte des vins". 

En tant que grand spécialiste et amoureux de la Bourgogne, il a choisi de nous parler d'un Pinot Noir Californien provenant de chez Birichino

Robe ultra brillante, le nez explose sur la framboise confite. Un boisé judicieusement dosé apparaît. La bouche est intense et longue, conforme au registre fruité du nez, finale réglissé, en finesse, pas écoeurante du tout. Beau vin loin des vins souvent stéréotypés du pays !

.« Découvrir des vins d’ailleurs, ce n’est pas renier sa culture, c’est entretenir sa passion  »

Valade & Transandine - Domaine de Lisennes - BP 11 - 33 370 Tresses - France 

T. 05 57 19 17 52 - F. 05 57 19 17 53 - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - www.transandine.fr

 

 

 

 

Les pays

Les producteurs

Vignobles du Monde

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow